L'été, la mer, le ciel bleu


L'été, la mer, le ciel bleu

Une part d’ombre devant mes yeux,

Derrière des lunettes teintées,

L’été, la mer, le ciel bleu,

Ne me font rien oublier.

Seule, je m’invente des histoires,

Lutte entre le blanc et le noir.

Mes lèvres brûlent d’un goût de sel,

Je meurs de froid au soleil.

Laisses moi partir juste un instant,

Je change un peu de latitude,

Pour conjuguer « être » au présent

Sans regret et sans habitude.

Un numéro de voltige,

A la croisée des chemins,

Je bascule, j’ai le vertige,

Perdue entre hier et demain.

Le monde brille comme une promesse,

Je fais des rêves de géant,

Je n’serai pas la princesse

Qui attend son prince charmant.

Laisses moi partir juste un instant,

Je change un peu de latitude,

Pour conjuguer « être » au présent

Sans regret et sans habitude.

Pour apprendre à être heureux,

Même si on me désavoue,

L’été, la mer, le ciel bleu,

Les pieds sur terre moi j’m’en fous ;

Qui donc aurait pu me dire

Ce que j’allai devenir,

Oui qu’un jour se serait moi,

Les lettres rouges de l’Olympia.

Laisses moi partir juste un instant,

Je change un peu de latitude,

Pour conjuguer « être » au présent

Sans regret et sans habitude.

Julia Paris, 2 mars 2018

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

© Julia Paris - Octobre 2020