Nuit à Saint Tropez


Nuit à Saint Tropez

Entre touristes et Maison Blanche,

L’évidence d’un regard complice.

Tes yeux trahissaient tes silences

Ce dimanche sur la place des Lices.

A l’heure tardive des vacances,

L’amour restait à conquérir.

Provocatrice et insouciante,

La nuit semblait ne plus finir.

Serre-moi plus fort entre tes bras,

Serre-moi encore tout contre toi.

Serre-moi plus fort, ne me lâche pas,

Serre-moi encore et embrasse moi.

L’éclat du dernier verre de vin,

Comme l’ivresse du premier baiser,

Pour exister et ne faire qu’un,

Ont la patience du verbe aimer.

Laisser nos deux corps se comprendre

Entre les draps du même lit,

Et laisser la nuit nous défendre

De ces promesses d’après-minuit.

Serre-moi plus fort entre tes bras,

Serre-moi encore tout contre toi.

Serre-moi plus fort, ne me lâche pas,

Serre-moi encore et embrasse moi.

Premier café chez Sénéquier,

Dernier baiser, dernier sourire,

L’histoire venait de commencer

Mais n’était plus qu’un souvenir.

Notre nuit laissait place au jour,

L’aube avait un goût d’été,

Mais vois-tu rien ne dure jamais toujours

Sous le soleil de Saint Tropez.

22 juin 2017, Julia Paris

© SACEM

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

© Julia Paris - Octobre 2020